Contes de coeur de Papiguy

Contes de coeur de Papiguy

PIERROT LA BULLE épisode 2



Épisode 2 :

Pierrot, Ministre des bulles, est mis en boîtes :

 

Cela faisait du bien de danser, mais Pierrot se disait que ce serait bien qu'il ne traîne plus sa bulle par terre, car elle devenait toute grise.

La marchande de BulleBallons

 

 marchande ballonbullespng.png

 

Un jour, Pierrot rencontrât une marchande de bulleballons. C’était une petite dame chinoise qui marchait très vite en riant très fort. Ses pieds frôlaient à peine le sol. Elle ne marchait pas, elle volait presque, emportée par ses bulleballons et cela la faisait beaucoup rire. Elle tenait ses bulleballons de couleurs irisées au bout de ficelles de toutes les couleurs. Pierrot fut émerveillé devant tant de gaieté et de légèreté. Il lui demanda comment elle faisait pour remplir ses bulles de si belles couleurs. La petite marchande lui répondit : « c'est l'énergie de mon cœur qui remplit mes bulles et alors cela devient des bulleballons que je peux transporter en moi, mais aussi à côté de moi, et elles peuvent aussi me transporter elle-même et me faire voler loin dans le ciel, et loin aussi dans mon cœur. Puis je les donnes à qui veut bien les prendre. Et chacun en fait ce qu'il veut. » 

-      "Marchande, me donnerais-tu une de tes bulleballons ?"

-      " Tu n'en as pas besoin, tu es un faiseur de bulles !"

-      Oui mais les tiennes sont si légères et si belles, alors que la mienne reste au ras du sol et ne s'envole pas!"

-      "Tu peux rendre la tienne belle et légère, et la faire devenir bulleballon. Cela dépend de tes pensées et des sentiments de ton cœur. Si tes pensées sont lourdes, ta bulle sera lourde. Si tes pensées sont légères, alors ta bulle deviendra une bulleballon de plus en plus légère et tu pourras voler dans les airs et connaître la joie des grands espaces. »

 

Enfin une réponse !

Il se rappela alors qu’Adina, sa douce épouse,  lui avait dit déjà. Mais les musiques et les tourbillons dans sa bulle étaient si prenants qu’il n’avait pas entendu.

Il se mît de suite au travail. Il s’entraîna tous les jours pour avoir des pensées légères. Il se mit à sentir son cœur, à y trouver des lueurs légères qui apparaissaient derrière la brume de la bulle. Puis la brume disparût. Et cela devenait facile de faire partir ses pensées de son cœur. Il était tellement content qu’il se mît  à faire des bulles plus grandes, plus légères, des bulles dans sa bulle.

 

 

   

Pierrot le premier ministre des bulles

 

Il faisait tellement de bulles dans les bulles que le roi des bulles le remarqua et le nomma premier ministre du royaume des bulles.

 

ministreballon.png

 

 

 Le président lui confia la mission de faire des grandes bulles englobant les bulles de tout le monde, et de rendre leur bulles plus légères. Pour les des bulleux en voiture, les méduses de télévision, les bulleux chasseurs de Pokémons, les bulleux en casque stéréo, les bulleux aux oreilles téléphone, les bulleux à tête plate écran, enfin , tout le monde quoi !

 

 Pierrot s'amusait tellement avec ses bulles, qu’au lieu de continuer à fabriquer des bulleballons ronds ou ovales, il commençât à faire des bulles carrées, des bulles en forme de triangle, des bulles rectangles, des bulles hexagonales, puis des bulles-boite : des bulles-boite de chocolat, des bulles-boite magasins., des bulles-boîte à savon. C’était tellement bien fait qu’on aurait dit de vraies boîtes ! Mais aussitôt qu’on les touchait, elles éclataient en rires  arc-en-ciel irisés.

On aurait dit des boîtes mais ce n'étaient pas des boites, c’étaient des bulles ! Mais personne ne le voyait ! Personne ne le savait ! Personne ne le croyait. C’était un secret de polichinelle.

 

Et il s’amusait, s’amusait ! Il y avait de plus en plus de bulles aux formes géométriques. Beaucoup de bulles ! Et encore des bulles ! Trop de bulles  et pas assez de place pour toutes ces bulles ! Il y en avait qui se trouvaient plus belles et qui voulaient être au-dessus des autres. Au lieu de se fondre les unes dans les autres pour faire de jolies couleurs irisées, elles s’écartaient, jalouses des couleurs des autres.

 

  

Un jour, il se passa un drôle d’évènement.

 

Des milliers de bulles s’étaient amassées au-dessus de la maison de la famille bulle. Elles se frottaient les unes contre les autres. Au début, c’était rigolo, on croyait voir des bulles « danser sa bulle ». Mais soudain, il y eût de forts tiraillements entre les bulles. Elles se mirent à éclater en de milliers d'irisations et tombèrent dans la mare aux canards du jardin. Et puis encore d’autres milliers de bulles arrivèrent de partout et vinrent éclater en irisations multicolores dans la mare aux canards ! les canards étaient dégoûtés et sortaient en grommelant qu'ils ne pouvaient même plus être tranquilles dans leur propre mare toute sale de savon maintenant!

 

 

Pierrot la bulle jugé par le monde des boîtes

 

Oh! ce n'était pas le plus grave! Mais c'était comme un signe que quelque chose allait se passer... comme le grondement de l'orage annonce les éclairs qui claquent.

Les voisins de Pierrot, eux, ne vivaient pas dans des bulles toutes rondes, mais dans des boites bien carrées. Et les personnes qui vivent dans des boîtes ne comprennent pas les signaux de ceux qui vivent dans des bulles. Et quand Pierrot se mît à faire des bulles carrées qui ressemblaient à des boîtes, ils pensèrent, tous, que c’était un escroc qui fabriquait des fausses boîtes. Les gens des boites en parlèrent entre eux. La télévision vint filmer sa maison. Ses patrons se posèrent des questions.

 

Alors, ses voisins lui firent un procès. Ses patrons le renvoyèrent chez lui. Pierrot ne comprenait pas, lui qui faisait confiance à tout le monde. Il n'avait jamais penser mal faire ! Il partit dans la forêt pour réfléchir tout seul.

 

chiens repoussards.png

 

Mais il fût poursuivi par des chiens repoussards,  des chien cairn terrier chasseurs de chaussettes, utilisés par les policiers pour retrouver des évadés. Ils vous courent derrière et vous mordent vos chaussettes et ne les lâchent plus. Alors vous avez deux chiens repoussards accrochés à vos chaussettes qui ne vous lâchent plus, et vous devez marcher avec eux qui vous tirent en arrière. C’est très fatigant. Ce qui devait arriver arriva. Il se retrouva à devoir marcher avec un repoussards accroché à chacune de ses chaussettes. Sa marche devint lourde et pénible. Les policiers le rattrapèrent, et l’amenèrent devant le juge des boites et les représentants des propriétaires de boites.

 

procés boites.png

 

Au tribunal des Boîtes, les propriétaires des boîtes argumentèrent :

 

-    Ce monsieur nous dit qu'il fabrique des bulles, mais nous, nous voyons qu'il fabrique des boites. Ce ne sont pas de vraies boîtes. Il gagne beaucoup d’argent. C'est sans aucun doute un faussaire de boîtes, un escroc.Il ne nous parle pas. C’est comme si, faire des bulles était si extraordinaire ! Il nous dédaigne. Il lance sans arrêt des bulles. Et qui paye tout cela ?  Il est juste intéressé par l'argent ! ,Vous savez, monsieur le juge, tout le monde se méfie de ce faiseur de bulles. Il possède plein de boites et ne s'en occupe pas. Il est toujours ailleurs et dit qu’il est très occupé.

-      Mais si, je dois m’occuper de mes bulles et je ne peux pas m’occuper aussi des boîtes !

-      C'est pas vrai ! il s'en fout de tout!  il ne s'occupe de rien, et nous, nous ne comprenons pas ce qu'il fait. Il ne nous voit pas, ne nous entend pas. Il nous dit qu'il va arriver, et on ne le voit pas venir. Il dit qu'il va à Carpentras, et on le retrouve à St Malo. Mr le juge, ce monsieur Pierrot est un filou qui se fiche de nous.

 

Le faiseur de bulles était si triste en entendant cela! Mais que faire, Il ne savait même pas comment faire pour sortir de sa bulle et dire à quel point il était triste. Ah il regrettait tout cela mais ne savait pas quoi faire! Adina lui conseilla de prier, prier encore et encore.

 

Mais si la prière est entendue dans le monde des anges, elle l’est beaucoup moins dans le monde des hommes. Le juge décida que le faiseur de bulles devait être rééduqué. Finies les bulles!  Mr Pierrot était admis dans une grande boîte spéciale dans laquelle on pouvait vivre la journée et y dormir la nuit. On avait pas le droit de sortir et on était rééduqués comme faiseurs de boîtes. Il se retrouva dans un endroit que les hommes appellent une prison.

 

Comment Pierrot se sortira de ce mauvais pas ? Que penser des bulles multicolores, des bulles internet, des bulles d’informations inutiles, des bulles de soucis, de toutes ces bulles dans lesquelles nous vivons et que nous formons par nos ruminations, nos distractions, nos éparpillements ?

 

Quel enseignement trouvera Pierrot sur sa route ? Et qui est cette surprenante marchande de bulleballons ?

 

Peut-être que la suite de l’histoire nous le dira ?...

Papiguy

 

 

 



29/11/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres